ACCUEIL
COURSE LIBRE
CORRIDA
CLUBS TAURINS
GALERIE
BONS PLANS
BOUTIQUE
CONTACT
LIENS

 

                    Comptes-rendus

                          Portez vous "biou" en lisant,
                          les comptes rendus de courses.


                      La manade de l'Amarée, aux Saintes Maries de la mer. 

                                                     ________________


 

 

   


Dimanche 22 octobre 2017
Course Avenir Espoirs groupe 2 HT, Championnat de France
40ème anniversaire de la manade du Rhône
Montfrin
Entrée : le plein
Organisateur C.T ou Pougaou
Président de course : L. Allemand
Raseteurs droitiers : F. Martin, J. Cadenas, R. Guyon
Raseteurs gauchers : J. Bouhargane, R. Marquis, J. Ouffe, F. Allam, Y. Naïm
tourneurs : Duran, Khaled, Kherfouche 


 1. Bounias (n°819, 14’) prend rapidement ses marques, s’applique à défendre sa position, fait le pas et réplique aux charges lancées par les hommes avec beaucoup d’intérêt, aucun temps mort et du sérieux à revendre, une bonne ouverture qui aurait pu enflammer Carmen.
3 Carmen et retour


 2. Padilla (n°704, 10,30’) demande à être un peu bousculé pour exciter son caractère habituellement plus attentif. Il faut attendre quelques bonnes minutes pour le voir le voir s’engager et s’enflammer derrière Naïm dans une très belle action mais le clairon retentit déjà.
1 Carmen et retour


 3. Hippias (n°944, 12,45’) occupe l’espace et entend bien s’imposer en tenant chaque coin de la piste avec attention. Bien que la tâche soit ardue, il tire son épingle du jeu face à des adversaires tout aussi déterminés que lui.
1 Carmen


 4. Banaru (n°507,15’) Sérieux et réfléchis, il fait une entrée applaudie et pour cause, le fleuron de la devise en impose de par son palmarès et sa détermination face aux hommes. De bons placement, de l’anticipation, du frisson tout est réunis pour une course détonante, Naïm ouvre la voix, Marquis suit, passe ans les pattes, le public s’enivre de plaisir, quel quart d’heure !
7 Carmen et retour


 5. Brendis (n°942, 15’) annonce la couleur et pousse les blancs dans les planches avant d’entrer pleinement dans le jeu. Il ne se laisse pas facilement enfermer, tenu au travail, il excelle et s’engage dans des œuvres magistrales.
8 Carmen et retour


 6. Chardon (n°009, 15’) Impatient de passer à l’acte, il se jette dans le raset et mieux vaut ne pas trainer en chemin. A l’aise avec les gauchers, il reste attentif au jeu, trouve sa place et s’engage sérieusement, Bouhargane saura le tenir à sa main avec enthousiasme.
5 Carmen et retour


 7. Zorro (n°124, 10’) Espoir de la manade, il se place, anticipe et s’applique dans les rasets qui lui sont proposés tout comme dans les séries où il se distingue par un tempérament bien cocardier.
2 Carmen et retour









                                    _____________




Samedi 14 Octobre 2017
Course Avenir Espoirs, championnat de France
Concours de manades
Finale du Trophée de la Ville
Bellegarde
Entrée : 3/4
Organisateur : Mairie
Président de course : Bruno Pascal
Raseteurs droitiers : V. Marignan, Z. Katif, L. Auzolle
Raseteurs gauchers : G. Robert, Y. Zekraoui, F. Allam
Tourneurs : Fadli, Moulin, Jockin, Lopez





 1. Boudet (Baumelles n°943, 15’) se place, s’engage plutôt bien et se défend sur les rasets courts par des coups de tête qui mettent à mal les crochets durant les premiers instants avant de devenir plus retissant sur les séries.
1 Carmen


 2.Caliste (Robert n°823, 9,30’) se livre avec ardeur et perd les premiers attributs en moins d’une minute. Généreux à souhait, il trouve ses marques et sert les hommes avec passion.
6 Carmen et retour


 3. Carabin (Saumade n°982, 15’) œuvre avec plaisir et complaisance n’opposant pas de grandes difficultés aux hommes qui trouvent en lui un partenaire noble, toujours prêt à servir avec ardeur, il rentre sa ficelle avec les honneurs.
7 Carmen et retour


 4. Roufian (Lagarde n°707, 15’) met en danger les blancs anticipe et leur emboite le pas avec un gros coup de tête. Les arrivées sont sérieuses, les barrières sont déboisées à grands coups de cornes, voilà un concurrent plein de hargne, plus habile à gauche, qui fait monter l’adrénaline dans les tribunes. Un gland et ficelles rentrent au toril. Roufian et Zekraoui reçoivent le Prix du jour.
5 Carmen et retour


 5. Beleu (Lou Pantaî n°307, 10’) tient sa place, réplique avec sérieux et change de terrain quand c’est nécessaire mais il finit par se laisser en de partie malgré sa bonne prestation.
5 Carmen et retour


 6. Lou Pape (Didelot-Langlade n°828, 12’) s’engage sur des actions spectaculaires et enferme Marignan avec sérieux. Il pousse à la planche avec force et au fil des minutes finit par mener une course honorable.
5 Carmen et retour



 7. Eclair (Venuesa n°079, 15’) Plein de jus, il cherche ses repères avant de s’engager avec plus de consentement mais l’envie de passer en contre piste l’emporte à grand regret et laisse le public sur une note d’inachevé.
6 Carmen


                                    _____________




Samedi 23 septembre 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades
Le Grau du Roi
Entrée : 1/2
Organisateur : SAS V. Ribeira Production
Président de course : J. Valentin
Rasteurs droitiers : L. Bressy, T. Castell, P. Laurier, J. Vic,
Y. El Mahboub
Raseteurs gauchers : J. Martin, M. Méric, G. Robert
Tourneurs : Roux, Lebrun, Jockin, Daniel


 

 1.
Ventoux ( Cuillé n°729, 15’) se déplace continuellement, évite de se laisser enfermer et apporte de la difficulté en baissant le tête à l’approche des crochets. Le temps s’écoule, Ventoux anticipe au mieux et joue des cornes à foison pour défendre ses ficelles.
2 Carmen


 2. Roumié (St Antoine n°964, 15’) Très alerte, rien ne lui échappe, les hommes retiennent toute son attention et c’est avec force qu’il prend les devants dans le jeu en répliquant avec beaucoup d’intelligence, quel plaisir !
5 Carmen et retour


 3. Apache (Cuillé n°954, 15’) change rapidement de terrain, se cale puis se jette sur les blancs sitôt que ces derniers s’engage, l’affaire est des plus sérieuse. Laurier et Martin s’engage tour à tour, se laissent gagner par l’anticipation du biou et échappent au pire en mordant la poussière. Voilà un sujet au sérieux sans pareil et d’une efficacité redoutable.
5 Carmen et retour


 4. Mouflet (Hervas n°730, 15’) entre en piste et fait du large chez les blancs, El Mahboub se fait battre de vitesse et passe dans les pattes. Robert s’engage deux minutes plus tard et se fait bousculer à son tour. Un froid tombe alors sur la piste et les enchainements manquent de rythme. Mouflet reste attentif et joue avec régularité les quelques rasets qui lui sont servis.
3 Carmen et retour


 5. Brusc (Ricard n°908, 15’) s’engage avec vigueur à l’appel des hommes, change de terrain à son gré et s’élance avec aisance dans de magistrales finitions pour le plus grand plaisir du public amateur de coups de barrières.
5 Carmen et retour


 6. Mangin (Joncas, n°920, 8 ,30’) Si les placements lui font défauts dans cette grande piste il se défend néanmoins  assez bien, même les ficelles sont entreprise à la deuxième minute. Malgré ce il reste volontaire et c’est tambour battant qu’il gère au mieux sa course par des anticipations menées à grande vitesse.
6 Carmen et retour


 7. Manduelois (Blanc, n°239, 10’) Rapidement à son aise, il est prêt à faire le grand saut chez les blancs. Il pousse pour de belles conclusions, les hommes jouent les maîtres d’apprentissage et font ressortir les qualités déjà prometteuses de ce petit barricadier, bien joué !
6 Carmen et retour

 





                                     _____________





Dimanche 10 septembre 2017
Course Avenir Espoirs groupe 2, Championnat de France
Concours de manades, Finale 10ème Cigale d’Or
Aigues-Vives
Entrée : 1/2
Organisateur : C.T Lou Ferri
Président de course : J. Serviere
Raseteurs droitiers : R. Bruschet, V. Félix, R. Guyon,
G. Montesinos, T. Vacaresse
Raseteurs gauchers : M. Gougeon, C. Clarion
Tourneurs : Arnel, Durand, Perez




 1. Carignan (Fabre-Mailhan n°910, 8,15’) attaque bien, change de terrain et s’engage dans de bonnes séries, les hommes s’appliquent, Carignan anticipe et sert honorablement ses adversaires.
1 Carmen et retour


 2. Boxer (Occitane n°959, 10’) se jette dans la bagarre et joue sérieusement jusqu’aux pelotes où son jeu devient plus retenu et épisodique, il cherche dès lors à serrer les hommes sur les départs à la planche.
4 Carmen et retour


 3. Pou Chiche (St Pierre n°003, 15’) Premier engagement  et grosse arrivée sur Montesinos qui fait jaillir l’émotion, la couleur est annoncée. Le biou anticipe, coupe le terrain et pousse Félix à la présidence, il met alors toute sa malice en action pour tenir les hommes en haleine avec un comportement digne de son rang. Il rentre ses glands et remporte cette finale avec Clarion sur le podium.
3 Carmen et retour


 4. Aragon (Laurent n°761, 15’) s’engage bien, change de camp au besoin et vient fort sur les blancs qui terminent leur course dans le bruit des planches. Clarion et Félix travaille avec application la hardiesse d’Aragon devenu plus réfléchis en fin de partie.
6 Carmen et retour


 5. Bechet (Saumade n°720, 15’) finit par trouver sa place mais ruban et pompons sont dissous en une minute à peine. Le rythme de la troupe devient moins engagé, Bechet reste attentif et appliqué sur chaque engagement exécuté arrêté.
4 Carmen et retour


 6. Radieu (Cuillé n°119, 12’) éprouve quelques difficultés à trouver sa place et à tenir son  attention au jeu pour affronter les tenues blanches et semble encore bien vert.
1 Carmen


 7. Poète (Nicollin n°028, 12’) prend l’estribo avant de se caler devant le toril pour défendre son bien dans un élan plus mesuré et cadencé par des partenaires concilient.
2 Carmen et retour


                                    _____________





Lundi 04 septembre 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades, Finale du Biou d’Argent
Aramon
Entrée : 1/2
Organisateur : C.T
Président de course : J. Roumajon
Raseteurs droitiers : V. Félix, T. Castell, D.Maurel, R.Guyon
Raseteurs gauchers :E. Bernard, G. Robert, J. Martin, J. Gailalrdet
Tourneurs : Jockin, Perez, Lebrun, Toureau

 Mangin du Joncas Biou d'argent (course du 28.05.2017)

 1. Ourasi (Laurent n°034, 15’) s’applique sur quelques anticipations mais a du mal à canaliser son attention au jeu. Bien armé, il baisse la tête pour esquiver les crochets, se protège des hommes en trouvant refuge en contre piste et laisse une image très décousue de sa prestation.
1 Carmen



 2. Teston (Lou Pantaï n°714, 15’) trouve de bons placements et pousse dans l’action. Il s’engage dans des rasets allant jusqu’à se dresser aux barrières, il prend de l’envergure au fil de la course et exécute une grosse enfermée sur Gaillardet dans les dernières secondes.
5 Carmen et retour


 3. Esquiro (St Pierre n°915, 15’) se jette dans l’action avec ardeur, les hommes l’entrainent dans leur sillage avec régularité laissant rapidement paraitre les ficelles qui sont déjà bien entamées. Malgré ce, le biou tient sa place, l’ensemble se joue à la régulière pour un bon quart d’heure, bien joué !
5 Carmen et retour


 4. Cupidon (Lautier n°753, 5,30’) Un petit tour puis s’en va, il éprouve des difficultés à rentrer dans le bain et se laisse rapidement  bousculer jusqu’à la quatrième minute ou l’unique ficelle est rapidement dissipée, dommage.
4 Carmen


 5. Marvéjol (Ricard n°050, 15’) Au retentissement du clairon le ton est donné, les blancs reculent et prennent la mesure de leur adversaire qui se prête à la course avec plaisir. Avec de bons placements, il reste attentif et défend ses attributs avec ténacité pressant parfois jusqu’aux tubes.
4 Carmen et retour


 6. Fausto (La Galère n°916, 12’) Tient sa place, s’engage, allonge le pas et pousse au cul des hommes. Le rythme enchante la piste et les arrivées se jouent serrées dans les bois, voilà un sujet des plus complets et plaisant de surcroit. Il rentre à la douzième sur le choix de la présidence, ce qui ne l'empêche pas d'être cité meilleur taureau de la finale, titre partagé avec le jeune Castell.
8 Carmen et retour


 7. Jasmin (Didelot-Langlade n°065, 12,30’) Une timidité vite estompée qui laisse paraitre de belles qualités. Le biou appui ses engagements et les mène avec de belles finitions qui mettent en valeur ces capacités et l’envie d’en découdre avec la troupe, quel plaisir !
11 Carmen et retour



                                      ____________





Samedi 02 septembre 2017
Course Avenir Honneur groupe 2
Concours de manades, Trophée du Souvenir Gérard Servonnat
Fourques
Entrée : 3/4
Organisateur : C.T
Président de course : N. Nesti
Raseteurs droitiers : F. Martin, L. Faure, D. Moutet, L. Auzolle, Y. Pradier
Raseteurs gauchers : Y. El Mahboub, R. Marquis, B. Four
Tourneurs : Kerfouche, Solera, Fouque


 

 1. Zeus (Brestalou n°505, 15’) entre dans le cirque, s’engage dans une première série honorée du disque. Ses placements restent aléatoires et ne lui permettent pas de garder une défense des plus hardies malgré sa bonne volonté à servir la troupe.
2 Carmen et retour



 2. Cheyenne (Layalle n°626, 6,40’) se montre généreux et laisse échapper les premiers attributs en quarante-cinq secondes, malgré le jeu des assaillants, il n’a de cesse de s’impliquer et se laisse allégrement dominer par un jeu mené par les droitiers.
2 Carmen



 3. Viéto (Bon n°020, 15’) Peu à l’écoute à l’appel des tourneurs, il a du mal à tenir ses placements et se montre fuyant dans les premiers instants. Une fois son attention retenue, il se monte plus offensif en fin de partie et conclut sur une note positive.
1 Carmen et retour



 4. Frisé (Ricard n°868, 15’) se place et s’engage à la recherche des hommes sans faire dans le détail. Au fil des minutes Frisé s’affirme un peu plus dans ses placements pour signer des actions rondement menées dans les percussions, il rentre un gland.
7 Carmen et retour



 5. Doriano (Robert.M n°067, 15’) se cale, change de terrain et prend de l’aisance au fil des minutes qui s’égrainent, signant quelques anticipations et des conclusions bien ficelées qui le gratifient justement en musique.
4 Carmen et retour


 6. St Eloi (Blanc n°050, 11,30’) prend ses marques avant de monter dans les tours avec vigueur et persévère dans des finitions très engagées, servant les blancs avec vigueur, il délecte le public par une prestation sérieuse ce qui lui vaut le Prix du jour qu'il partage avec F. Martin.
10 Carmen et retour





                                      _____________




Samedi 26 août 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades, Coupe des manadiers du Trident d’Or
Journée du Souvenir des Anciens du Club Taurin
Manduel
Entrée : 1/2
Organisateur: C.T le Trident
Président de course : J. Dijon
Raseteurs droitiers : T. Castell, M. Marquier, D. Maurel
Raseteurs gauchers : F. Allam, J. Ferriol,  D. Martin-Cocher,
 L. Matéo
Tourneurs : Sagnier, Dumas, Ruiz


 1. Albaréal (La Galère n°119, 12 ,30’) Du sérieux et de la générosité, il tient sa place et occupe le plan avec vigueur. Cul à la planche, il s’élance pour finir au mieux et servir les hommes avec honnêteté.
2 Carmen et retour


 2. Cassador (Lautier n°892, 15’) s’espousse et s’engage pour de bonnes reprises. A la seconde minute les ficelles sont attaquées, le biou prend du recul et attend de pied ferme les hommes qui s’avancent dans son jeu mais le ton se durcit et à droite ce n’est pas vraiment la joie.
3 Carmen


 3. Bramabiou (Baumelles n°001, 15’) ne trouve pas ses aises et prend les rasets à la volée. Une fois passé aux liens les espoirs s’envolent, il reste aussi fuyant et peu coopératif avec les blancs qui ont des difficultés à le tenir.


 4. Cadeau (Blanc n°114, 15’) a du mal à prendre ses marques et suivre ses acolytes. Il faut lui rentre dedans pour le voir pousser avec plus de fermeté et d’intérêt au jeu, mais tout cela reste assez éphémère.


 5. Chardon (Le Rhône n°009, 15’) tient sa place et répond avec ardeur, c’est un battant qui monte fort sur ses partenaires. Attentif, il est difficile de le prendre à la faute et rehausse le niveau de la course, quel plaisir ! Il reçoit le titre accompagné de Castell.
2 Carmen et retour


 6. Listoun (Blanc-Espelly n°905, 9’) s’élance dans le jeu sans vice et se retrouve aux pelotes au bout de la première minute. Il s’offre pleinement dans la partie, les hommes jouent le jeu et font durer le plaisir avec un sujet des plus abordables.




                                    _____________




Dimanche 27 août 2017
Course As Elite groupe 1, Championnat de France
Concours de manades, Finale de la Biche d’Or
St Gilles
Entrée : 1/3
Organisateur : Ass. Des Festivités
Président de course : D. Gaillard
Raseteurs droitiers : L. Auzolle,I. Benafitou, F. Martin, J. Soler
Raseteurs gauchers :J. Aliaga, R. Errik, M. Favier, B. Four,
 R. Marquis
Tourneurs : Cuallado, Bensalah, Kerfouche, Garcia, Fouque


 1. Pirate (Lou PantaÏ n°630, 12’) semble perdu, prend rapidement le centre de la piste et en trois minutes les premiers attributs sont dissous. Totalement absent au jeu malgré les efforts de la troupe pour lui donner une chance qu’il ne saisit pas. Il fait un retour anticipé au toril.


 2. Lou Barri (La Galère n°322, 15’) se jette d’entrée dans de grosses séries avec générosité. De bons placements, il s’engage avec anticipation, joue de la tête derrière les hommes et pousse au train avec fougue.
7 Carmen et retour


 3. Vincent (Aubanel-Baroncelli n°5108, 15’) C’est avec vaillance qu’il se cale à la planche, s’implique avec sérieux, Benafitou pose la main au frontal et le tire au maximum, le ton est donné. Vincent reste joueur et suit avec intérêt ceux qui vont le chercher.
6 Carmen et retour


 4. Galopin (Blanc n°870, 15’) s’acharne dans des répliques pour défendre ses attributs qui s’évanouissent rapidement. Aux ficelles, Aliaga s’engage et se fait raccompagner avec fermeté, la bataille est engagée sur le premier lien qui fait hausser le ton dans les tribunes, suite à quoi Galopin se durcira sur la fin de course.
5 Carmen et retour


 5. Cerbère (Lautier n°746, 15’) se défend dans la débâcle semé par par la tornade blanche. Il faut passer aux pelotes pour voir des gestes plus posés et académique. Cerbère s’affranchit avec beaucoup de sérieux dans une prestation qu’il offre avec panache. Il partage le Prix du jour avec Errik.
7 Carmen et retour


 6. Léo (Raynaud n°832, 15’) s’engage avec force et audace mais en deux minutes trente la seconde ficelle est déjà primée. Généreux à souhait, il se chauffe rapidement et presse les hommes à la planche, mais à trop cogner Léo finit par prendre du recul.
4 Carmen et retour


 7. Lucky (Joncas n°854, 15’) joue avec les grands et en cinquante seconde il paye de sa bonté en laissant filer ruban et pompons. Toujours actif, il s’élance sur Four avec une fougue terrible. Pour la suite il n’aura de cesse de prendre de l’envergure.
5 Carmen et retour






                                     ____________





Mercredi 23 août 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Complète de la manade Fabre-Mailhan
St Chaptes
Entrée : 3/4
Organisateur : Comité des Fêtes
Président de course : G. Chaneac
Raseteurs droitiers : T. Vacaresse, A. Charrade, R. Guyon,
D. Moine
Raseteurs gauchers : S. Ben Ammar, M. Sanchez, JL. Ricci,
 J. Martin
Tourneurs : Abbal, Durand, Fadli

 1. Bigarras (n°708, 15’) se livre plein pot dans les deux premières minute avant de se ressaisir pour s’investir avec sérieux. Il signe de belles anticipations, les engagements quant à eux sont menés jusqu’au bout. Bon premier, il s’affirme sur les ficelles qui rentrent à la maison.
4 Carmen et retour


 2. L’Antifo (n°917, 14’) à du rein et s’élance sur de grosses anticipations. Il joue avec un grand cœur, se livre sur de grandes séries, change de terrain, les blancs s’engagent avec vigueur sur les derniers tours de lien qui résistent jusqu’à la dernière poignée de secondes.
3 Carmen et retour


 3. Canesteu (n°149, 15’) Un sacré battant qui vient avec force, s’engageant avec un gros coup de tête, très attentif au jeu, il fait valser les crochets, attend les reprises et captive le cœur du public, un bon moment, dommage il manquait Carmen.
1 Carmen et retour


 4. Riège (n°640,12’) s’investit sur chaque raset avec application et mène sa course jusqu’aux planches. Riège reste vigilant, Guyon s’implique dans l’ouverture des ficelles mais ses cadets prennent l’avantage et garde le dernier mot.
3 Carmen et retour


 5. Mardigau (n°111, 11’) Malgré son handicap visuel, il signe une prestation des plus valeureuses. Il s’investit avec aisance, tient son terrain et n’a de cesse de servir pleinement ses partenaires.
6 Carmen et retour


 6. Perdican (n°137, 15’) se dresse derrière les hommes et pousse dans de bonnes séries. Généreux, il ne tourne pas à l’économie et s’emploie à l’ouvrage avec effervescence et sert
les hommes par un beau quart d’heure.
3 Carmen et retour



                                   ____________



Samedi 12 août 2017
Course Avenir Espoirs, Championnat de France
Concours de manades, 13ème Souvenir Jean Tauleigne
Vauvert
Entrée : 1/4
Organisateur : C.T Les amis de la Camargue
Président de course : B.Pascal
Raseteurs droitiers : V. Félix, Y. Michelier, P. Laurier
Raseteurs gauchers :A. Brunel, H. Poujol, Y. Martin,M. Méric,
Tourneurs :Perez, Daniel

 

 

 1. Gepetto (Lagarde n°813, 6’) se prête au jeu avec facilité, à la troisième la première ficelle est raflée sans difficulté. Le temps s’écoule le biou se laisse glisser dans cette voie et rentre rapidement.


 2. Boxer (Occitane n°959, 12’) s’engage bien, s’élance derrière Félix dans des rasets bien construis, puis peu à peu perd du  terrain et se laisse mener par les hommes, éprouvant quelques difficultés à retrouver de l’élan. Il faudra la courtoisie de ses partenaires pour le tirer au mieux.
6 Carmen et retour


 3. Crépuscule (Baumelles n°1013, 15’) D’un tempérament prometteur, il foule chaque recoin de la piste à son avantage. Calé, il s’engage fermement et pousse dans de belles conclusions. Les pompons s’envolent à la dixième minute, Crépuscule va à mas et s’affirme dans de belles anticipations, que de promesses à venir.
4 Carmen et retour


 4. Bosco (Blatière-Bessac n°129, 15’) manque d’ardeur à l’ouvrage. Relativement raide, il sort rapidement de l’action pour badiner à son gré. Capable de surprendre les hommes par ses sautes d’humeurs.


 5. Tobias (Saumade n°972, 15’) Voilà un coriace qui donne du fil à retordre. Il faut lui rentrer dedans avec une puissante détermination pour le travailler et le rendre réceptif mais la tâche se révèle assez ardue. Il signe deux actions sur Laurier et Félix.
2 Carmen et retour



 6. Youka (Daumas n°106, 12’) se place et anticipe pour servir avec abondance, c’est un élément qui assure bien sa place et qui de par son investissement mérite aisément de s’entendre jouer Carmen à son retour.
6 Carmen et retour




                                      ______________





Mercredi 09 août 2017
Course As Elite Championnat de France groupe 1
Concoures de manades, 21ème Grand Prix de la Ville
Castries
Entrée : le plein
Organisateur : Cercle Taurin le Trident
Président de course : J. Valentin
Raseteurs droitiers :F. Martin, Z. Katif, M. Belgourari,
I. Benafitou
Raseteurs gauchers :Y. Zekraoui, J. Aliaga, H. Poujol, F.Allam, R. Errik, J. Ouffe
Tourneurs : Garcia, Kerfouche, Bensalah, Estéve, Jockin.





 1. Papagaï (Lagarde n°325, 15’) Classé difficile, il tient sa place et se protège en changeant de terrain. Il baisse la tête, s’engage pleinement dès que les doigts se posent à lui. Toujours prêt à servir, les hommes vont à lui et là, il se dresse en maître.
3 Carmen et retour


 2. Miro (Espelly-Blanc n°856, 15’) joue avec sérieux, ne prenant que des rasets arrêtés. Il perd les premiers attributs en deux minutes et il faut attendre le coup de bourre sur le dernier tour de ficelle pour le voir retrouver le tempérament qui le caractérise, s’affirmant dans de belles actions.
4 Carmen et retour


 3. Maquisard (Paulin n°713, 15’) s’élance dans un marathon avant de prendre ses aises pour de belles poursuites. Première ficelle, le ton monte, la compétition retrouve de son effervescence avant que la troupe ne retrouve sa sérénité et que la course retrouve un déroulement plus docile.
2 Carmen et retour


 4. Tzigane (Nicollin n°476, 14,30’) Une minute trente et une pluie de rasets sur les attributs, Tzigane parait dépassé, dès lors les hommes tempèrent le mouvement, malgré ce le rythme et le niveau reste inapproprié pour défendre avec peine les derniers tours de liens.
3 Carmen et retour


 5. Oméga (Blatière-Bessac n°915, 15’) fait une entrée fougueuse avant de retrouver une attitude plus raide et irascible. Dès la huitième il prend des engagements dans lesquels il commence à se dresser avant de s’encagner.
2 Carmen et retour


 6. Aroujo (Guillierme n°765, 15’) met les gaz, laisse exploser son humeur et trouve une place dans laquelle il prend l’ascendant sur les blancs, qui attendent l’ouverture de la première ficelle pour remettre un coup de pression et enchainer avec plus de passion.
5 Carmen et retour



 7. Papalino (Chabalier n°906, 12’) entre en piste et prend immédiatement du biais, il  anticipe envoi la corne mais lâche copieusement le raset. Au fil du temps il prend de l’assurance et
s’engage dans des finitions torrides.
2 Carmen et retour



                                    ____________

                                     



Lundi 06 aout 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades
Uzès
Entrée : 1/2
Organisateur : C.T Uzès
Préseident de course : D. Gaillard
Raseteurs droitiers : A. Charrade, J. Soler, B. Sanchis, JH Oudjit
Raseteurs gauchers : M. Méric, J. Gaillardet, J. Pinter, J. Lafare, Y. El Mahboub
Tourneurs : Abbal, Daniel, Levy





 1. Quintus (Rhône n°943, 15’) se place, change de terrain, anticipe et accélère fort quand le jeu s’active. Il esquive la malice des blancs évitant de se laisser enfermer. Il suffit de passer à la vitesse supérieure pour le rendre plus offensif.
4 Carmen et retour


 2. Brenus (Baumelles n°9045, 15’) reste solidement retranché aux planches, il faut lui tomber sur le rable pour le voir réagir. C’est un sujet qui se tient bien mais qu’il faut aller chercher avec détermination.
2 Carmen et retour


 3. Chichi (Vidourlenque n°021, 15’) est trop bon et se retrouve aux liens en 1,40’. Ensuite les cartes changent de main, Soler s’engage et se fait presser le pas, Chichi prend de l’assurance, fait le pas et s’active dans une défense des plus respectable.
3 Carmen et retour


 4. Hauris (Martini n°067, 8,30’) se lance et perd les attributs en quarante seconde, pour la suite il faut aller le taquiner pour le voir éclore dans une multitude de rasets sans suite et dans lesquels il se laisse enliser.
3 Carmen et retour


 5. Dandin (Occitane n°116, 9’) fait une entrée sulfureuse et laisse retomber la pression. Les hommes changent d’attitude et jouent un rôle éducatif pour mettre en valeur le Biou.


 6. Madrigau (Fabre-Mailhan n°111, 9’) éprouve des difficultés à se tenir, fuse sur Charrade suite à quoi il sort du raset et se perd quelque peu en piste.


 7. Félibre (Vitou n°217, 12’) s’élance avec conviction, se prête au jeu en appuyant ses engagements, se précipite pour servir généreusement ses auxiliaires, nul doute qu’il couve de la bonne graine.
4 Carmen et retour




                                    ____________





Dimanche 06 août 2017
Course avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades, Trophée A. Batte
Bouillargues
Entrée : 1/2
Organisateur : C.T La Cléda
Président de course : P. Bini
Rasteurs droitiers : A. Gautier, D. Maurel, Y. Michelier, G. Montesinos
Raseteurs gauchers : F. Lopez, L. Matéo, C. Zelphati
Tourneurs : Cuallado, Abbal, Ruiz



 1. Brando (Occitane n°938, 9’) Les blancs font une entrée hésitante, chacun finit par trouver ses marques, Brando se laisse dépasser aux attributs, revoit sa copie aux ficelles et se révèle intéressé malgré les duels qui l’oppose aux hommes.
3 Carmen et retour


 2. Rouet (Raynaud n°143, 15’) laisse éclater sa colère avant de se reprendre suite à l’acharnement de ses partenaires. Sur un rythme plus souple, il trouve sa place et porte plus d’attention au jeu allant jusqu’à se dresser de toutes ses forces sur Lopez et Matéo.
6 Carmen et retour


 3. Escorial (Espelly-Blanc n°902, 15’) Surpris, il sort du raset, mais sur des actions courtes et arrêtées il s’élance dans de belles anticipations embarquant la troupe avec lui ce qui lui permet de tirer son épingle du jeu.
4 Carmen et retour


 4. Primadie (Chapelle n°010, 15’)  se place, surveille du coin de l’œil et s’applique alors que chez les blancs l’heure est à la réflexion. Matéo se laisse enfermer et termine in extrémis à la planche. Ça part dans tous les sens, Lopez accélère, se fait rattraper et se sort d’une belle frayeur. Le biou a du répondant et reste imprenable sur les longs engagements.
3 Carmen et retour


 5. Caus (Lautier n°033, 15’) s’envoi dans les bois corne en avant. Bien calé et travaillé à la régulière Il s’élance avec vigueur dans des séries des plus sérieuses etse révèle être un candidat de bonne qualité. Les glands rentrent à la maison…
6 Carmen et retour


 6. Jasmin (Didelot-Langlade n°065, 15’) Une brute au cœur tendre. Après quelques épisodes colériques il accepte de jouer sans trop de vices malgré le tempo assez retenu de ses partenaires, malgré ce il reste attentif au déroulement de la partie.
2 Carmen et retour


                                     _____________





Vendredi 04 août 2017
Course Avenir Espoirs Championnat de France
Concours de manades
Pérols
Entrée :  1/3
Organisateur : Mairie
Président de course : J. Alvarez
Raseteurs droitiers : V. Félix , A. Chekade, L. Faure
Raseteurs gauchers : J. Ouffe, J. Deslys, E. Bernard,
A. Benafitou
tourneurs :  Toureau, Perez




 1. Bimbe (Cougourlier n°664, 15’) prend la température, change de terrain, tient son fief et attend fièrement que les crochets s’activent. Une fois engagé Bimbe s’élance pour conclure la corne au-dessus des planches, plus dur à droite il faut lui monter à la tête. Rentre son gland.
3 Carmen et retour


 2. Galopin (Blanc n°870, 15’) Tient bien sa place, s’élance sans avarice et pousse ses engagements à terme. Le rythme de la course lui permet de suivre avec régularité.
3 Carmen et retour


 3. Quarante Sous (St Antoine n°818, 15’) Cinquante secondes et les pelotes font leur apparition. Les passages deviennent parcimonieux alors que le sujet demande à être bousculé pour faire surgir ses qualités de combattants, la preuve en est faite pour l’obtention de la première ficelle.
4 Carmen et retour


 4. Léo (Raynaud n°832, 15’) monte sur l’estribo et s’engage dans des séries sitôt que les hommes l’asticotent. Il s’épanouit à la mesure qui lui est offerte pour finir avec panache dans les planches.
5 Carmen et retour


 5. Brusc (Ricard n°908, 15’) donne le ton, s’engage sur Bernard et fait céder les portes coté toril. Assez imprévisible dans son comportement, les blancs doivent jouer de finesse pour en extirper le meilleur.
2 Carmen


 6. Courejeau (Blatière-Bessac n°912, 14’) rentre dans le jeu avec générosité, se dresse sur les hommes avec puissance et tient son rôle avec sérieux. Les plus hardis finissent dans de fulgurantes acensions avec un acolyte de qualité.
7 Carmen et retour


 7. Edradour (St Antoine n°121, 10’) Un élément prometteur qui envoi la banne sur les doigts de fer. Un caractère bien tremp���� qui ne demande qu’à être travaillé avec d’avantage de régularité pour devenir enivrant.
1 Carmen et retour





                                     ____________




Mercredi 02 août 2017
Course As Elite groupe 1 Championnat de France
Concours de manades, 2ème journée Emile Bros
Sommières
Entrée : 3/4
Organisateur : C.T Lou Carmen
Président de course : M. Moucadel
Raseteurs droitiers : S. Allouani, I. Benafitou, J. Ciacchini, Z. Katif, V. Marigan
Rasteurs gauchers : H. Poujol, R. Errik, J. Aliaga, S. Rassir, J. Martin
Tourneurs : Estève, Ull, Garcia, Bensalah, Beaujard




 1. Bartaveu (Blanc n°514, 13,15’) règle sa course dans un rythme peu enthousiaste et subit de fait ses partenaires. A la 4ème la seconde ficelle est entreprise, une belle accélération sur Aliaga redonnera un peu d’espoir mais pas assez pour enflammer les tribunes.


 2. Vallespir (Blatière-Bessac n°813, 15’) Un caractère difficile, calé à la planche il reste réactif lorsque les crochets abordent sa tête, sans quoi, il garde sa place avec acharnement, imposant de la difficulté aux tenues blanches qui tentent de lui monter dessus.


 3. Mouflet (Hervas n°734, 15’) joue la carte de la générosité et cède les pompons en une minute. Une fois placé, il anticipe, s’engage pour finir correctement à des séries qui déclenchent enfin le disque et donne du moral au biou qui va crescendo et qui met en danger J. Martin.
4 Carmen et retour


 4. Toronto (La Galère n°823, 15’) se bat, baisse la tête pour se protéger, accélère sur Marignan, met en danger Rassir avant de se tanquer prêt à envoyer la corne dans de grandes accélérations. Toronto se durcit au fil du chrono, devient plus attentif et développe son intérêt.
4 Carmen et retour


 5. Toscan (Chauvet n°415, 15’) connait l’effervescence sur les premiers attributs avant de laisser la place à un travail plus courtois. Toscan prend de bons placements, reste attentif et accompagne la troupe comme il se doit, défendant ses ficelles avec vaillance.
5 Carmen et retour


 6. Docker (Ribaud n°858, 13,30) Un essaim lui tombe dessus avant que ne revienne un tempo qui lui est plus adéquat. Là, il peut répondre avec plus de générosité ce qui mérite bien son petit coup de disque.
1 Carmen et retour


 7. Eos (Saumade n°731, 10’) C’est du lourd qui rentre dans le cirque. L’œil avisé, il s’envoi sur les plus aguerris de ses compères. Les planches craquent à tout va, Eos assure sa prestation et son role avec beaucoup de sérieux.
9 Carmen et retour




                                      _____________






Lundi 31 juillet 2017
Course As Elite Championnat de France groupe 1
Concours de manades, Finale de la Palme d’Or
Beaucaire
Entrée : le plein
Organisateur : Régie Municipale
Président de course : J. Alvarez
Raseteurs droitiers : J. Cadenas, Z. Katif, A. Chekade, F. MartinJ. Ciacchini, V . Marignan, I. Benafitou
Raseteurs gauchers : J. Bouharguane, Y. Zekraoui, F. Allam,
R. Errik,
tourneurs : Kerfouche, Ull, Estéve, Lopez, Kallhed

Cadenas reçoit la Palme d’Or Attila meilleur taureau.





 1. Cohiba (Fabre-Mailhan n°570, 15’) fait du large, joue des cornes et évite de se laisser enfermer. Plus facile à gauche il reste néanmoins un adversaire redoutable qui anticipe. Aux ficelles le ton monte, le biou envoie de mieux en mieux et reste maître du jeu, les liens resteront intacts.



 2. Vincent (Aubanel n°5108, 11’) s’engage avec vivacité, espousse les blancs, change de terrain et entraine la troupe dans son sillage. La première ficelle éclate, les hommes passent à l’action, Cadenas prend l’avantage, la bataille s’engage, Chekade fait le reste après un moment d’intensité.
4 Carmen et retour


 3. Aioros (Baumelles n°612, 15’) Ça part de partout, les cornes frôlent les tuniques, Aioros accélère et devient quasi imprenable à gauche. Zekraoui s’engage et se laisse embarquer. Marignan à son tour part dans une action des plus honorables. Une défense énorme le sujet fait de beaux duels et fait vibrer les tribunes.
5 Carmen et retour


 4. Laos (Cyr n°802, 15’) a l’ œil avisé et sélectionne rigoureusement les engagements. A gauche c’est loin d’être la fête, les crochets valsent, Laos défend ses liens, anticipe fort sur Katif mais reste raide dans son ensemble et imprévisible. Zekraoui et Katif mènent de belles actions mais le cornu défend son dernier qui rentre au toril.
2 Carmen et retour


 5. Attila (Lautier n°634, 15’) se fait bouger les attributs en une minute cinquante avant de se caler à la planche et diriger la course. Il s’engage sur Zekraoui qui le tire avec allant, la bousculade devient inévitable, on a eu chaud ! Attila domine, que de belles actions, quel combat, du grand Zekraoui.. Attila s’impose et reste officiellement roi de la piste.
5 Carmen et retour



 6. Margasse (Rambier n°735, 15’) Une furie entre en piste, les hommes montent à l’assaut, le fauve perd le rythme et s’enfonce dans le recul, la présidence impose son autorité mais à la reprise le sujet reste très irrégulier dans son ensemble. Margasse fuse sur Katif qui s’en tire avec la ficelle et une grosse frayeur.



 7. Frisé (Ricard n°868, 12’) prend la mesure, hésite, attendant le moment opportun pour s’engager sur les planches. De nombreuses sorties de rasets à son actif avant que n’éclate sa méchanceté derrière les hommes.
Retour




                                   ____________




Samedi 29 juillet 2017
Course Avenir
Concours de manades, 1ère Journée de la Marguerite d’Or
Marguerittes
Entrée : 1/2
Organisateur : C.T La Bouvina
Président de course : F. Trinquier
Raseteurs droitiers : V. Félix, M. Marquier, Y. Pradier,
 JH. Oudjit
Raseteurs gauchers : J. Gaillardet, M. Méric, S. Zbiri
Tourneurs : Perez, Jockim, Lieballe, Rado


 

 1. Atos (Baumelles n°702, 15�����) est un premier qui se tient calé et bien raide, il faut aller le chercher franchement pour le voir s’engager avec franchise sans quoi les réponses tardent à venir. Capable de conclure des actions, il reste trop épisodique et peu régulier dans son travail.
3 Carmen et retour


 2. Eros (Vidourlenque n°604, 9,30’) se fait bousculer par la tornade blanche qui lui ravit les attributs en moins de deux minutes. Sur les liens Eros appui sur les anticipations mais se réserve dans une position défensive qui va le desservir.
1 Carmen


 3. Parigot (Lautier n°884, 9,40’) fait le tri chez les blancs et les force à l’application. A l’aise sur tous les terrains, il pousse fort, s’élance derrière Marquier qui frôle la correction. Un sujet plein d’allant qui ne se laisse pas mener à la baguette.
2 Carmen et retour


 4. Agenor (Gillet n°844, 15’) est sérieux et fait le pas, mais sitôt assaillit à la tête l’affaire se corse, Félix manque d’en faire les frais. Agenor change de terrain avec aisance, met à mal les blancs, se dresse sur Oudjit, Félix s’engage et se fait enfermer sévèrement, un retour au toril avec les ovations du public.
2 Carmen et retour


 5. Vertige (Martini n°061, 15’) prend son terrain et monte dans les tours sous la pression. Au fil des minutes son caractère s’affirme, les crochets tentent de se poser aux ficelles mais le sujet se montre appliqué et c’est pris tête à la planche qu’il révèlera toute sa franchise.
3 Carmen et retour


 6. Néron (Navarro n°965, 15’) sort plein pot pour défendre ses attributs avec vigueur place la corne sur les gauchers et poussent les blancs dans de grandes foulées. Aux pelotes le ton monte, Néron se chauffe, monte sur la troupe allant jusqu’à se dresser sur l’estribo, les amphis sont conquis.
8 Carmen et retour


 7. Cisco (Thibaud n°126, 12’) se laisse déborder en une minute trente avant de se ressaisir. L’enchainement des blancs manquent d’intensité pour permettre au sujet de s’épanouir avec plus de panache. Il faut attendre la fin de course pour voir renaitre l’intérêt du jeu et un regain de caractère qui le pousse à conclure à la barrière.
2 Carmen



                                       ____________




Dimanche 23 juillet 2017
Course Avenir Honneur proupe 2
Concours de manades Trophée Rhône Gardon
Aramon
Entrée : 1/4
Organisateur : C.T
Président : D. Gaillard
Raseteurs droitiers : L. Bressy, V. Félix, R. Guyon, D. Moine, B. Sanchis
Raseteurs gauchers : N. Favier, E. Bernard
Tourneurs : Duran, Thierry, Toureau

 

 1. Artémis (Baumelles n°610, 15’) se place et chasse les blancs qui tente une approche, peu à peu il cède du terrain et peine à mener dans les finitions, jusqu’aux dernières minutes où il s’engage dans une série honorable.
2 Carmen


 2. Colombo (Fabre-Mailhan n°934, 15’) rentre dans le vif du sujet, trouve sa place, prend de l’assurance avant de se durcir et compliquer la tâche des hommes. Bernard saura le travailler à son bénéfice mais que ce fut long !
2 Carmen


 3. Tiago (Fournier n°927, 15’) fait une entrée en la matière dans un nuage de poussière, s’engage, anticipe à grands pas et cède les premiers attributs en deux minutes. Ses cornes affutées lui sont une bonne défense, il faut attendre l’ouverture de la première ficelle pour connaitre des moments plus enivrants.
4 Carmen et retour


 4. Armagnac (Plo n°0126, 15’) défend son camp avec hargne, son œil avisé complique l’ouvrage des hommes qui hésitent, c’est pris tête à la planche qu’il excellera dans ses engagements.
5 Carmen et retour


 5. Chardon (Rhône n°009, 15’) Son manque de rein ne l’empêche pas de se montrer percutant et de s’engager dans des actions qui en surprennent plus d’un. Sur les rasets arrêtés il se montre en bon compétiteur, avec une préférence à gauche. Sa prestation enflammera Carmen.
8 Carmen et retour
 

 6. Jappeloup (la Galère n°837, 15’) attend l’implication des hommes qui tardent à s’engager dans la lutte. Bernard et Félix s’élance dans un duel mais ce dernier prend les attributs en huit minutes. Le biou quant à lui ne refuse rien et attend seulement les sollicitations.
3 Carmen et retour


 7. Verfeuil (Joncas n°142, 15’) Un petit gabarit joyeux qui voit les mains se presser à lui. Il tient sa place, répond avec agilité et mène à bien ses engagements qui peuvent se conclure sur les planches avec les cornes bien placées. Un petit plaisir qui honore sa devise.
7 Carmen et retour

                                       ____________





Vendredi 21 juillet 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades, 10ème journée de la Main d’Or
Vendargues
Entrée : 1/2
Président de course : M. Moucadel
Organisateur : C.T La Muleta
Raseteurs droitiers : V. Félix, T. Castell, Z. Katif
Raseteurs gauchers : Y. Martin, M. Méric, J. Aliaga
Tourneurs : Lebrun, Daniel, Grando, Perez

 

 1. Canoubié (Ricard n°047, 10’) Il faut lui tomber sur le râble pour le tenir actif en piste, faute de quoi il se transforme en passe partout et ne s’intéresse peu au jeu au grand avantage des portiers.
1 Carmen


 2. Lou Taï (Guillierme n°031, 13’) étale son dynamisme mais deux minutes plus tard les ficelles sont attaquées. Une fois calé, les mains agissent avec plus de justesse et Lou Taï peut exhiber son âme devenue cocardière. 
3 Carmen et retour


 3. Mousquioun (Nicollin n°001, 15’) Voilà un Tau qui trouve rapidement ses marques, prêt à anticiper sur les blancs qu’il va serrer au plus près et là mieux vaut ne pas être flat à la manœuvre. Ce sujet vient donner de bons espoirs aux fervents de la devise rouge et verte.
7 Carmen et retour


 4. Coquet (Cuillé n°706, 15’) demande à être pris arrêté pour mener à bien son travail et conclure dans l’action. Ses anticipations méritent les coups de disque. Au fil des minutes Coquet mettra en œuvre de bonnes qualités.
4 Carmen et retour


 5. Ursin (Plo n°8105, 12’) passe la vitesse supérieure. L’accès aux pelotes et prompt mais le biou se ressaisit et prend ses aises. Il anticipe fortement sur ses partenaires pour les gratifier par des arrivées percutantes dans les barrières.
6 Carmen et retour


 6. Attila (Paulin n°931, 15’) s’engage avec puissance si les hommes vont à lui et c’est avec délectation qu’il se rue aux planches ce qui déchaine littéralement Carmen pour le plus grand plaisir des gradins qui se chauffent et qui accueillent dans les bras.
12 Carmen et retour


 7. Testasse (Hervas n°059, 10’) Ne pas se fier à son nom est sa devise, il occupe le terrain pour s’engager avec franchise dans des conclusions fracassantes. Ses accélérations en fin de course le transforment en passe muraille. Testasse ne triche pas et ne manque pas de mordant en présentant de bonnes qualités.
8 Carmen e retour   


                                       _____________




Dimanche 16 juillet 2017
Course Avenir Espoirs groupe  Championnat de France
Concours de manades, Finale du Trophée Henri Aubanel
Aimargues
Entrée : le plein
Président de course : J. Blanc
Organisateur : Comité des Fêtes
Raseteurs droitiers : R. Fouque, V. Félix, A. Charrade, G. Montésinos
Raseteurs gauchers : A. Brunel, M. Sanchez, Y. Martin
tourneurs : Abbal, Arnel, Perez



 1. Caberne (Raynaud n°050, 15’) s’élance avec fluidité derrière Félix qui prend les devants sur les premiers attributs. Les rasets sont menés avec finition mais la pression manque pour faire ressortir toutes les qualités du cornu qui méritait un meilleur accueil.
6 Carmen et retour


 2. Triton (Aubanel n°927, 8,30’) sort plein d’ardeur, s’engage avec virilité et essuie de belles séries. Aucun refus, mais il se laisse déborder par les hommes qui en viennent à bout avant le temps imparti.
3 Carmen et retour


 3. Boxer (Occitane n°959, 15’) se place, répond aux cites, les ficelles sont travaillées à la 2ème minute, Boxer reste réceptif, l’allant de ses partenaires retombe et il faut attendre la 12ème pour que le rythme retrouve son niveau.
7 Carmen et retour


 4. Igor (Nicollin n°978, 15’) prend les commandes, se cale et reste froid,  il faut user de technique pour le voir s’engager sur de grandes arrivées aux planches, à ce jeu Montésinos réussit plutôt bien.
7 Carmen et retour


 5. Le Gazier (St Pierre n°917, 15’) s’investit dans la partie avec plaisir avant de se relâcher sur les finitions, il faut alors l’extirper de son terrain avec méthode pour le faire suivre.
5 Carmen et retour


 6. Petous (Saumade n°967, 15’) sort fort, se place bien, cède les premiers attributs avant de se ressaisir sur les ficelles où il met un bon coup d’avant. Sous la pression il exécute des actions très serrées à la barrière.
3 Carmen et retour


 7. Amistado (Guillierme n°172, 10’) se place, change de terrain pour s’engager dans des séries droites gauches. Capable de réaliser des actions fulgurantes comme derrière Montesinos qui sent tire d’une belle. Amistadou reçoit les acclamations au retour.
6 Carmen et retour




 
                                       _____________




Samedi 15 juillet 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3 Championnat de France
Course complète manade Cuillé frères
Générac
Entrée : le plein
Président de course : B. Pascal
Organisateur : Mairie
Raseteurs droitiers : T. Vacaresse, K. Caizergues, R. Bruschet
Raseteurs gauchers :Y. El Mahboub, M. Gougeon, M. Sanchez
Tourneurs : Ull, Arnel, Joseph





 1. Maréchal (n°248, 15’) tape dans les planches, perd son gland, l’affaire se corse en contre piste. Il faut lui tomber dessus avec sévérité pour le tenir un minimum au jeu.


 2. Mandarin (n°519, 15’) se place et connait la musique. Il s’engage en faisant le pas et pousse avec fluidité jusqu’aux barrières. Mandarin exécute un quart d’heure très honorable.
4 Carmen et retour


 3. Cridon (n°941, 9,30’) Magnifique cocardier qui s’engage avec vaillance, il occupe chaque recoin avec intérêt mais connait une légère baisse de régime aux ficelles qui fera un retomber son panache malgré sa bonne volonté.
2 Carmen et retour


 4. Cicéron (n°845, 15’) à l’allure athlétique et défend vigoureusement son ruban. L’accès à la tête est délicat mais Bruschet à la 5ème prend les devants et ravit le ruban avec application. Une défense de fer permet à Cicéron de conserver ses ficelles.
5 Carmen et retour


 5. Picolo (n°109, 15’) sort plein de gaz mais 2minutes suffisent pour faire surgir les ficelles. Les planches valsent, Picolo repousse ses adversaires et prend l’ascendant sur la course, change de terrain et tient son poste, prêt à rentrer dans l’action. Voilà un sujet très prometteur qui a un bon comportement à gauche et qui excelle à droite.
3 Carmen et retour


 6. Lizard (n°108, 15’) donne le ton d’entrée de jeu en affichant une détermination des plus fermes après les tourneurs et quiconque se présentera à lui. Beaucoup de nerf à l’ouvrage mais il manque d’application, il lui faudra atteindre plus de maturité pour le voir pleinement épanoui.





                                      ____________





Dimanche 02 juillet 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades, Finale du Sarment d’Or
Aigues Vives
Entrée : le plein
Organisateur : Comité d’Animation
Président de course : Didier Gaillard
Raseteurs droitiers : V. Félix, M. Belgourari, JH. Oudjit, T. Vacaresse, R. Bruschet
Raseteurs gauchers : C. Clarion, B. Chahboune
Tourneurs : Joseph, Arnel, Perez




 1. Cerf (n°629 St Pierre 15’) s’active, les hommes se pressent dans la bataille, les hostilités sont ouvertes. Le cocardier défend ses attributs avec vaillance, envoi de grands coups de tête et fait le pas. Les ficelles sont attaquées à la 7ème, Cerf fait de la résistance et se défend avec panache.
4 Carmen et retour


 2.Pilou (n°860 Félix 15’) Les crochets paraissent trop courts pour l’atteindre, ce qui force les blancs à redoubler d’efforts. Au fil des minutes Pilou se durcit, les rasets s’exécutent dans une multitude de reprises, mais Bruschet dans un élan, s’engage dans une action de grande classe qui déclenche le disque, le public en redemande.
2 Carmen et retour


 3. Jourdan (N965 Nicollin 15’) affronte en essaim, se laisse déborder et se retrouve rapidement diminué. 3ème minute, on passe aux pelotes, peu réactif à droite il demande à être bousculé pour rester éveillé et plus actif dans le jeu.
5 Carmen et retour


 4. Tourtoulen (9106 Saumade 15’) se retrouve aux ficelles en 1minute mais garde un moral de battant. Bruschet, dans son art, s’engage dans une action qui tient le public en haleine. Travaillé de près Tourtoulen offre le meilleur et révèle sa valeur en exploitant les quatre coins de la piste avec dextérité, un joli quart d’heure.
9 Carmen et retour


 5. Cruchot (n°022 Vidourlenque 15’) se jette dans l’arène avec vigueur mais éprouve des difficultés à se caler et à rentrer réellement dans le jeu. Il est habitué à mieux et les hommes ne parviendront pas à le tenir avec de la poigne pour faire transpirer ses qualités.


 6. Malraux (n°047 Paulin 15’) Cherche ses marques avant de se caler et devenir un tantinet intéressant. Les actions sont souvent lâchées à regret. Il faut attendre la fin de partie pour le voir s’épanouir derrière Oudjit mais trop tard, il faut rejoindre le toril.


 7. Aptel (n°075 Cuillé 13’) s’échauffe rapidement et égaye les tribunes. Il a de bons placements  mais son manque de rein ne l’empêche nullement de se distinguer quand l’opportunité lui est offerte. Bien que percutant, il demande encore à parfaire son éducation. Aptel illumine cette fin de Trophée en excellent sur des rasets courts dans le sillage de Vacaresse.
8 Carmen et retour





                                      ____________




Dimanche 18 juin 2017
Course As Elite groupe 1, Championnat de France
Concours de manades, Journée Jacky Siméon, Trophée 3 M
Pérols
Entrée : 3/4
Organisateur : Mairie
Président de course : J. Alvarez
Raseteurs droitiers : J. Cadenas, J. Soler, A. Chekade, R. Gros, S. Dunan
Raseteurs gauchers : J. Bouhargane, R. Marquis, J. Martin, R. Errik
Tourneurs : Khaled, Kerfouche, Ull, Dunan





 1. Bariton (n°… Lautier 11’) se plie aux hommes dans les premières foulées, il faut attendre la 4ème pour le voir s’engager dans une grande série de reprises et gagner d’avantage de moral. Du côté des blancs on s’active pour ravir les derniers tours d’une ficelle qui se défend dans des rasets brouillons, forçant le speaker à user d’autorité.
4 Carmen et retour


 2. Laos (n°802 Cyr 15’) change la donne et fait du large avec sérieux, tenant ses partenaires en respect. Les minutes s’égrainent, le sujet reste sur la défensive, obligeant les hommes à s’engager avec franchise. Les ficelles rentrent à la maison.
3 Carmen et retour



 3. Lebrau (n°821 Laurent 12’30) est en grande forme, soulève la poussière, anticipe et raccompagne les crochets aux tubes quand cela s’impose. Pressé sur les ficelles il va crescendo, se dressant sur les planches, alors que chez les blancs la bataille fait rage pour l’obtention du dernier tour de ficelle.
6 Carmen et retour


 4.  Arlésien (n°613 Chauvet 10’) Cinquante secondes suffisent à faire miroiter les ficelles, c’est un essaim qui passe à l’assaut. Dès lors le biou change de terrain, s’engage avec plus de sévérité et pousse généreusement, la tactique fait son effet, Arlésien redore son blason jusqu’à la dixième minute pour un retour honoré par Carmen.
8 Carmen et retour


 5. Cupidon (n°707 Paulin 15’) s’active et se dresse sur Martin, change de terrain, anticipe, force les blancs à prendre du recul. Aux ficelles Bouhargane s’engage, rebelote Cupidon coupe le terrain et envoi ses flèches dans les bois, à l’arrivée les ficelles rentrent au toril avec brio.
7 Carmen et retour


 6. Gréco (n°644 St Antoine 15’) Si tu ne vas pas à Gréco, Gréco viendra à toi… L’hésitation est de mise et ça ne se bouscule pas au portillon si ce n’est Cadenas qui ouvre les hostilités et mieux ne vaut pas être court dans les engagements. Une tenue de piste impeccable, Gréco règne sans difficultés, les enchères s’envolent sans demi-mesure, les tribunes s’enflamment, Gréco impérial gagne la partie et le cœur du public avec un retour sous les acclamations.
2 Carmen et retour


 7. Arrogant (n°… Daumas 14’) prend du moral et s’élance avec vigueur, se dresse sur Bouhargane et Errik,  avec lui on reste dans le registre de l’action. Les planchent résonnent sous l’élan de rasets bien engagés et clôture généreusement cette journée.
4 Carmen et retour



                                     ____________





Dimanche 11 juin 2017
Course Elite As Gpe 1 Championnat de France
Concours de manades
Lansargues
Entrée : Le plein
Organisateur : Comité des Fêtes
Président de course : A. Laget
Rasteurs droitiers : J. Cadenas, R. Gros, V. Jourdan, Z. Katif, J. Ciacchini
Raseteurs gauchers : R. Marquis, J. Martin, J. Ouffe, M. Sanchez
Tourneurs : Estéve, Khaled, Kherffouche




 1. Vallespir (813 Blatière-Bessac 15’)  se tanque à la planche et s’engage avec force sur les blancs. Aux ficelles le jeu se resserre et c’est dans son fief qu’il faut aller le taquiner. Jourdan le surprend et ravit la pelote mais le biou pourtant capable de grand coups d’éclats prend du recul et reste froid.
1 Carmen


 2. Clovis (714 Saumade 14’) fait voler le crochet de Ouffe, mais rapidement assaillit, il se laisse déborder. Tout aussi généreux sur les ficelles, il anticipe et joue de la corne derrière Martin ce qui déclenche le disque mais les blancs gardent la main. Clovis réintègre le toril à la quatorzième minute sur  blessure.
1 Carmen et retour


 3. St Eloi (654 la Galère 15’) se place, change de terrain dans l’attente de l’offensive. Gros s’engage les planches cèdent, la charge est engagée et autant dire qu’il n’a pas froid aux yeux et signe une action énorme sur Jourdan. Au fil des minutes St Eloi prend de l’envergure et enflamme le plan, un bon quart d’heure, bravo !


 4. Mignon (349 Cuillé 15’) donne matière à réflexion, l’hésitation s’installe, Katif ouvre la marche tandis que Cadenas se fait rattraper de justesse. Très rapide Mignon excelle dans l’anticipation et l’émotion inonde rapidement les tribunes. Son intelligence lui permet de conserver ses ficelles et de s’imposer en patron, du haut niveau…
5 Carmen et retour


 5. Baucis (n°997 Saumade 12’) s’engage bien et tient sa place. Un moment de confusion en piste et Cadenas se fait arracher la tunique. Baucis anticipe et enchaine à vive allure, s’envole sur Ciacchini, et Martin emporté par l’élan lève le dernier tour de ficelle, un régal.
6 Carmen et retour


 6. Jappeloup (n°837 la Galère 15’) occupe le terrain, les hommes s’excitent la pression monte d’un cran, Ciacchini se fait rattraper à la planche et frôle le coup de corne. Constamment en activité, les blancs s’activent pour le tenir calé mais sa réactivité reste sa force majeure bien qu’il use de déplacements parfois inutile.
1 Carmen et retour


 7. Courejeau (n°912 Blatière-Bessac 15’) surprend son monde et n’hésite pas à prendre l’estribo. Très instable dans ses placements, il ne faut pas tarder pour le séduire et dans ses conditions il signe une action énorme sur Katif et Ciacchini, à ce jeu c’est un phénomène auquel il ne faut pas en promettre.
5 Carmen et retour




                                        _____________




Samedi 10 juin 2017
Course Avenir Espoirs Championnat de France
2ème série du Trident d’Or
Concours de manades
Bellegarde
Entrée : 1/5
Organisateurs : C.T Le Cinq Francs
Président de course : J. Dijon
Raseteurs droitiers : R. Fouque ; L. Bressy ; T. Roig
Raseteurs gauchers : Y. El Mahboub ; V. Rodriguez ; J. Ferriol
Tourneurs : Roux




 1. Aranda (018 Caillan 15’) Peu séduit, il laisse courir les hommes, arrêtés ou sur reprises, les rasets semblent peu l’intéresser, l’affaire s’annonce compliquée. Il faut attendre la 7ème pour le voir un peu s’animer mais sans jamais convaincre malgré les sollicitations, il s’échappe…


 2. Ahgosis (0119 Plo 15’) se place, s’engage avec volonté et soulève la poussière. Il prend du biais au fil du chrono et affirme des compétences qu’il lui faudra confirmer, il se montre irréductible sur les ficelles.
5 Carmen et retour


 3. Adurix (0108 Caillan 15’) se prendrait bien au jeu mais à condition de le tenir de court et au travail. Hélas, l’aciduité est très épisodique pour satisfaire pleinement le temps de course d’un sujet qui méritait un bien meilleur sort. Il rentre ses attributs.
3 Carmen et retour


 4. Arsés (0165 Plo 15’) garde son antre et s’engage avec franchise, faisant le pas. Les duels ne lui font pas peur et change de terrain à sa guise et en bon joueur termine pleinement, envoyant la corne au passage. Son potentiel éveille l’intérêt.
10 Carmen et retour


 5. Eden (0110 Caillan 15’) se colle à la planche, anticipe avec vigueur, les blancs usent de reprises pour le faire évoluer, délectant ainsi le public d’un sujet qui mérite que l’on s’attarde sur ses qualités volontaire et prometteuse.
3 Carmen et retour
 

 6. Arsenal (0161 Plo 15’) Attentif, il est à pied d’œuvre pour filer le train aux blancs sans relâche. C’est encore un de ces éléments qui demande à être travaillé avec régularité et plus d’investissement. Il faudra le revoir dans de meilleures conditions pour s’en délecter réellement.
4 Carmen et retour



                                    _____________





Samedi 03 Juin 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades
Marguerittes
Entrée : 1/3
Organisateur : C.T La Bouvina
Président de course : Christian Privat
Raseteurs droitiers : Y. Pradier, M. Marquier, A. Charrade
Raseteurs gauchers : Y. El Mahboub, C. Clarion, L. Alarcon
Tourneurs : Abbal, Rado, Arnel
Fait marquant : M. Marquier sort sur claquage au Taureau Puchano.


 1. Bounias (819 Le Rhône 7’30) s’engage dans des répliques sérieuses, défend son ruban avec force malgré le travail assidu des hommes. Clarion à la 6ème, passe la vitesse supérieure et ravit l’attribut Pradier force le pas et prend l’unique ficelle.
2 Carmen et retour


 2. Tarquin (953 La Galère 9 ’40) répond avec sérieux, sa corne gauche se montre très active, fait le pas et s’affirme d’avantage une fois que Pradier pose le crochet dans la première ficelle à la 3ème minute.
2 Carmen et retour


 3. Lozérien (045 Ricard 14’30) L’approche est déjà plus compliqué, le pensionnaire de Méjannes vient avec force et impose le respect. Le biou connait son affaire et il faudra une bonne dose de cran à ses adversaires pour rester avec lui dans le raset.
4 Carmen et retour


 4. Puchano (928 La Galère 11’15) se cale, s’engage en baissant la tête, les hommes manœuvrent le sujet avec du métier, en 1’30 les ficelles sont là. Marquier prend l’avantage malgré les efforts de Charrade mais la bête et vaillante et se défend avec panache.
5 Carmen et retour


 5. Chardon (009 le Rhône 15���) annonce la couleur, envoi la tête et monte à la planche sur des départs fulgurants, voilà un client de taille. Les attaques tardent, Clarion fait claquer le premier gland, les enchères s’envolent sur le morceau de serge rouge qui reste intact. A la 12ème, Clarion, après des prises de risques et un effort considérable fait voler un ruban appelé désiré, qu’elle émotion !
4 Carmen et retour


 6. Elyx (052 Ricard 15’) tient la troupe en respect, s’envoi à la planche mais la fatigue commence à peser sur les épaules blanches, Pradier se déchaine et à la treizième, dans un ultime effort empoche la cocarde.
2 Carmen et retour


 7. Fino (053 Lautier 12’) officie avec sérieux dans cette fin de course, se place et s’engage pleinement sur le  fil des barrières. Plaisant jusqu’au coup de clairon final, Charrade applique son crochet à la tête et fait voler le morceau d’étoffe.
3 Carmen et retour



                                       _____________



Samedi 27 mai 2017
Course Avenir Honneur, Championnat de France
Concours de manades
Bellegarde
Entrée : 1/4
Organisateur : Mairie
Président de course : Bruno Pascal
Raseteurs droitiers : A. Ayme, JH Oudjit,D. Maurel, D. Fougère
Raseteurs gauchers : G. Robert, N. Benafitou, M. Sanchez,
C. Clarion
Tourneurs : Dumas, Jockin, Joseph




 1. Traquet (846 Félix 14 mn) Difficile à tenir, les blancs s’activent à le cerner pour l’entrainer dans leur sillage. Robert et Fougère signe deux actions qui lancent les premiers tours de disque mais il faut attendre la dixième minutes pour que le jeu s’étoffe un peu, Benafitou lui ravit les ficelles.
3 Carmen et retour


 2. Mitifiot (904 Fabre-Mailhan 15 mn) s’espousse avant de trouver sa place puis prend son rôle avec intérêt, joue de la tête sitôt les hommes dans son terrain, c’est un acteur sérieux dans ce premier acte.
Retour


 3. Gaudi (144 Chaballier 8mn) a un gros moral mais d’entrée de jeu il se laisse déborder et cinquante secondes suffisent à faire place aux ficelles. Il s’engage avec générosité pour de belles conclusions, rattrape Benafitou à la planche, Oudjit prend les pelotes à son compte.
3 Carmen et retour


 4. Bechet (720 Saumade 7,30mn) se montre volontaire, il prend place et monte dans le jeu des blancs. Clarion fait tomber la ficelle à la quatrième, sans vices, Bechet se laisse déborder mais signe trois belles actions à la planche, Clarion récidive et ravit les liens.
3 Carmen et retour


 5. Ca va très vite mais Amir (907 Bon 14mn) n’a pas dit son dernier mot et ramène Robert et Fougère aux tubes avant de se cale au toril pour des rasets de plus en plus court avant de tendre le frein.
5 Carmen et retour


 6. Ruffier (948 Didelot 15 mn) Robert lui taille le ruban et le retour se fait avec force, Ruffier annonce la charge en passant le moure sur les bois. Les rasets s’étirent et malgré ce, le biou se dresse encore sur les engagements et domine avec allégresse, Oudjit fait la ficelle sur le fil du chrono.
3 Carmen et retour


 7. Yuka (0106 Daumas 14 mn) s’implique, chasse ses partenaires et brille par des actions franches qui font basculer les hommes. Il enchante l’air de Bizet et un public qui ne reste pas indifférent aux qualités de ce taureau, à revoir avec plaisir…
7 Carmen et retour



                                  _____________




Jeudi 25 mai 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Concours de manades
Redessan
Entrée :  1/4
Organisateur : C.T Le Toril
Président de course : A. Laget
Raseteurs droitiers : L. Bressy, R. Gros, A. Charrade
Raseteurs gauchers :  E. Bernard, N. Benafitou, G. Robert
Tourneurs :Abbal, Roux, Joseph, Toureau



 1. Homére (952 Nicollin 15mn) Chaleureux, il va bon train et finit par se chauffer pour ramener  ses partenaires avec vigueur dès que les crochets le titillent de trop. Il défend des ficelles qui rentrent au toril.
9 Carmen et retour


 2. Houari (724 Hervas 15mn) se livre, concède les premiers attributs en une minute trente, le premier lien cède à la quatrième, l’affaire semble compromise mais Houari n’a pas dit son dernier mot. Il trouve enfin son terrain et les échanges se font avec aisance  ce qui déclenche le disque et récompense la vaillance du biou qui rentre sous l’ovation du public.
4 Carmen et retour


 3. Maquisard (073 Lagarde 15 mn) démarre tambours battants au cul de la troupe et s’expose ouvertement aux crochets qui assaillent les ficelles à la première minute. Capable d’accélérer quand la pression se fait pesante, il trouve enfin ses placements pour défendre ses pelotes. Sur une action à la planche il blesse Bernard au pied droit.
6 Carmen et retour


 4. Ténor (849 Fournier 11mn) commet l’erreur de sortir tranquillement, les hommes vont vite, cinquntes secondes et les liens sont là. Les blancs finissent par jouer le jeu avec plus de régularité et donne et lui donne la chance de s’affranchir dns un rythme plus approprié.
2 Carmen et retour


 5. Jougaïre (0105 Fabre-Mailhan 13,20 mn) trouve son terrain, s’engage virilement, du coup l’acitivité des hommes perd de sa consistance jusqu’à l’ouverture de la première ficelle qui redonne de l’entrain au groupe avec de belles anticipations.
3 Carmen et retour


 6. Le Gazier (917 St Pierre 15mn) Vif, c’est un feux follet prêt à se jeter dans l’arène. Il affectionne le côté gauche et semble avoir du mal à se caler. Il effectue cependant de belles actions à condition de rester avec lui dans le raset.
6 Carmen et retour


 7. Templier (742 Ricard 15mn) fait du large. Là, on tape dans le lourd, la prudence de ses adversaires se fait ressentir au plus haut point. Robert le cite, la rencontre est fulgurante, Gros enchaine et les planches craquent sous la pression. Robert s’engage à nouveau, le public tremble, l’émotion est à son comble pour cette fin de journée.
5 Carmen et retour

                                 


                                  ____________



Dimanche 21 mai 2017
Course As Elite groupe 1, Championnat de France
7ème journée de la Main d’Or
Concours de manades
Vendargues
Entrée : 3/4
Organisateur : C.T La Muleta
Président de course : R. Sarrouy
Raseteurs droitiers : V. Marignan, Z. Katif, L. Faure, I. Benafitou
Raseteurs gauchers : S. Rassir, J. Martin, J. Aliaga
Tourneurs : Garcia, Moulin JF, Bensalah

 

  1. Pharmacien (512  Cuillé 12’50) fait face à l’effervescence sur les. premiers attributs avant de se caler plus sérieusement pour s’affranchir d’une prestation assez engagée, il faut aller le chercher mais  malgré ce la bataille reste assidue chez les hommes. 4 Carmen et retour


 2. Miro (856 Espelly-Blanc 15’) est difficile et tient son terrain avec beaucoup d’attention. Il anticipe comme un cabri, les blancs frôlent la correction à maintes reprises, katif s’accroche et s’octroie la ficelle. Voilà un biou qui mérite sa place dans ce premier acte.
1 Carmen et retour


 3. Tailleur (943 Raynaud 15’) démarre plein gaz, fait voler les crochets et se livre avec fougue. Sur les ficelles le rythme des hommes perd de sa teneur, délaissant quelque peu Tailleur livré à lui-même, quel dommage !
3 Carmen et retour


 4. Lou Guechou (736 la Galère 13’) s’engage avec virilité et pousse les actions à leur termes. Le sujet est sérieux tout comme l’application que mettent les blancs à le travailler. Le jeu se resserre sur le dernier attribut levé à la treizième par Aliaga, on en redemande !
6 Carmen et retour


 5. Roméo (623 Laurent 11’30) Une morphologie sculpturale et une rencontre avec des hommes un peu réticents à la première approche, cependant il ne rechigne pas devant quelques rasets bien consentis, tout comme derrière Katif qui l’entraine dans une très belle action aux planches.
4 Carmen


 6. Jazz( 623 Hervas 15’) Premier raset de katif et voilà une réponse fulgurante suivit d’un fracas de planches, le ton est donné, il ne laisse rien passer.Deux minutes trente, on passe aux ficelles, l’étau se resserre, Jazz mène le bal et mieux vaut ne pas être court dans les engagements. Un quart d’heure tout simplement fantastique.
8 Carmen et retour


 7. Milhaudois (817 Lagarde 12’) part pour de grandes envolées, l’œil est avisé, le tempérament plutôt bien trempé et loin d’être flegmatique. Ses partenaires ne lui font pas de cadeaux  mais son potentiel et sa générosité suffisent à lui octroyer une défense des plus percutantes, voilà un phénomène de fin de partie.
1 Carmen et retour




                                     _____________




Lundi 08 mai 2017
Course Avenir Espoirs gp 3
Concours de manades, 1ère série du Trident d’Or
Vallabrègues
Entrée :   1/3
Président de course : J. Dijon
Organisateur : C.T Lou Mamaï
Raseteurs droitiers : D. Maurel, A. Gautier, F. Jaubert
Raseteurs gauchers : F. Lopez, L. Matéo, J. Ferriol, F. Boyer
Tourneurs : Ruiz, Dumas

 1. Lézard n°176 ( Mermoux 15mn) se colle à la planche pour s’engager avec sérieux derrière les hommes, défend son terrain avec vivacité et prend des séries auxquelles il fait face avec la fierté d’un bon petit cocardier.
2 Carmen et retour


 2. Bamboche n°079 ( Espelly-Blanc 15 mn) met les gaz au cul des blancs, change de terrain au moment opportun, répond aux reprises qui lui sont servies et défend ses ficelles.
2 Carmen et retour


 3. Adurix n°108 ( Caillan 15mn) vient à la planche avec application, l’équipage en prend rapidement note et pour peu qu’il soit titillé la réplique s’avère instantanée, à n’en pas douter, plus de pression aurait donné lieu à un festival d’action.
1 Carmen et retour


 4. Eden n°110 (Caillan 15mn) rentre dans le plan et prend rapidement la mesure des planches. C’est un sujet qui ne demande qu’à être tenu pour éclore et signer ainsi de belles actions, sa défense tout à fait honorable en fait un petit régal qui fait grimper les enchères.
5 Carmen et retour


 5. Vitalis n°052 ( Mermoux 13,3O mn) s’investit pleinement et se retrouve aux ficelles à la seconde minute. Conciliant avec ses adversaires, il n’en perd pas pour autant son sens de l’anticipation et sa générosité, à revoir.
4 Carmen et retour


 6. Christo n°072 (Espelly-Blanc 15mn) est à l’affût, se tient bien et s’applique à donner de la répartie à ses partenaires, son avenir parait bien prometteur s’il persiste dans cette voie qu’il lui faudra parfaire. Il se met à la faute en fin de partie et en accord avec son manadier reste quinze minutes en piste.
3 Carmen et retour


                                    


                                      ____________



Dimanche 07 mai 2017
Course Avenir Espoirs gp 2
Concours de manades
Aigues Vives
Entrée :  3/4
Président de course : A. Laget
Organisateur : C.T Li Festijaïre
Raseteurs droitiers : V. Jourdan, JH. Oudjit, V. Félix,
R. Bruschet, R. Guyon
Rasteurs gauchers : A. Brunel, G. Robert, C. Clarion
Tourneurs : Arnel, Perez, Duran




 1. Dogue n°804 (Laurent 15 mn) se laisse distraire et quitte fréquemment le raset avant de s’élancer avec  régularité sans pour autant s’investir avec conviction, il réalise cependant un coup aux planches sur Robert.
1 Carmen


 2. Dexter n°592 (Rambier 10 mn) Volontaire mais il faut le charger au possible pour le tenir dans son terrain. A la seconde minute les pelotes se jouent et les blancs prennent l’ascendant avec allégresse.
1 Carmen

 3. Folco  n°703 (BON 15mn) Les hommes gagnent du terrain et à la cinquantième seconde les ficelles sont au rencard. Le biou n’a pas dit son dernier mot et passe à l’offensive faisant craquer les planches sur Clarion, Robert, Guyon et Bruschet. Il ne se laisse pas enfermer et joue pleinement son rôle avec panache.
7 Carmen et retour


 4. Sirocco n°808 (Vellas 12mn) tient son terrain et s’engage tête en avant dans chaque reprise. Sa défense s’affûte au fil des minutes et pousse à la réflexion ceux qui s’engage à la sa tête.
2 Carmen et retour


 5. Greloun n°025 ( Cougourlier 7,30mn) trouve sa place avec aisance, une tornade s’élance sur lui mais il n’a pas dit son dernier mot et met Robert en danger. Félix s’engage à son tour dans une longue action qui fait gravir l’émotion dans les gradins, Greloun signe quelques belles anticipations et ne vole pas ses quelques tours de disque.
3 Carmen et retour


 6. Magnan n°027 (St Pierre …mn) est volontaire et joueur, ses adversaires tout autant et à la troisième minutes la dernière ficelle reste en jeu, le petit biou n’en reste pas là et défend son attribut jusqu’au dernier tour sans jamais lâcher le rythme.
2 Carmen


 7. Dardailloun n°082 (Cuillé 15mn) fait du large, sous la pression ce « tonton » fait céder les planches sous la présidence avant d’élire son bastion devant le toril, armant avec précision sur les gauchers, il apporte une note virile à cette fin de course.
4 Carmen et retour



                                       _____________




Dimanche 23 avril 2017
Elite As, championnat de France
Concours de manades, 5 ème journée de la Main d’Or
Vendargues
Entrée : le plein
Président de course : R. Sarrouy
Organisateur : C.T la Muleta
Raseteurs droitiers :L.Faure, I. Benafitou, Z. Katif, V. Marignan
Raseteurs gauchers :S. Rassir, J. Martin, J. Aliaga, R. Errick
Tourneurs : Garcia, Bensalah, Estéve, JF. Moulin

 


 1.
Vallespir (813 Blatière-Bessac 15 mn) attaque sur Katif, fait valser les crochets répliques sèches avant de se caler aux barrières. Le jeu se resserre tout comme les départs imprévisibles du banu qui charge avec puissance sitôt que les hommes sont à portée, l’affaire est sérieuse et compliquée, les ficelles rentrent à la quinzième.
3 Carmen et retour


 2. Fougueux (717 Ternes 15mn) espousse la troupe avec vivacité, toujours en mouvement il ne s’attarde guère dans ses placements mais signe quelques anticipations qui ne laisse pas indifférent et à aucun moments il ne baissera sa garde.
1 Carmen et retour


 3. Escobar (812 Bon 15 mn)
trouve son terrain, se prend rapidement au jeu mais en une minute les crochets attaquent les ficelles. Il vient avec puissance et appuie franchement à la planche derrière Katif essayant tant bien que mal de défendre son ultime attribut.
3 Carmen et retour


 4. Monro ( 608 Bon 14mn) ne se laisse pas enfermer, met les gazs pour franchir sans efforts la contre piste. Difficile pour les hommes de venir à sa tête, la lassitude vient l’envahir jusqu’à l’attaque des ficelles où il pique papier et vient s’envoler sur Marignan et Katif.
5 Carmen et retour


 5. Tzigane (476 Nicollin 13,30mn)  subit un assaut intense durant plus d’une minute avant que l’ouverture des ficelles ne fasse natre l’effervescence. Marignan rabit la première mais le biou ne lache rien et se livre pleinement jusqu’au coup de crochet final signé par Martin.
2 Carmen et retour


 6. Frisé (868 Ricard 16 mn) sème le trouble aux tribunes, Errik passe pour une envolée spectaculaire et s’octroit le premier gland. Une fois le ruban tombé, Frisé reprend son souffle et du terrain pour défendre ses ficelles.
4 Carmen et retour


 7. Bor Négre (034 Guillierme 6mn) joue le jeu, sans doute un peu trop et voit ainsi l’attaque de la seconde ficelle à l’aube de la troisième minute, mais alors quel cœur mit à l’ouvrage pour ce petit taureau !
5 Carmen et retour





                                     _____________





Dimanche 16 avril 2017
Course Avenir Espoirs groupe 3, Championnat de France
Printemps des Royales, manade Laurent
St Laurent d’Aigouze
Entrée : 1/2
Organisateur : C.T Lou Bandot
Président de course : T. Cure
Raseteurs droitiers : R. Fouque, V. Félix, R. Ortiz, J. Soler
Raseteurs gauchers : Y. Naïm, E. Bernard, G. Robert, C. Clarion
Tourneurs : Perez, Toureau, Grando.

 


 1.
Dogue (804) est difficile à cerner, distrait, il a du mal à se fixer et à s’engager pleinement, de ce fait aucune reprise n’est envisageable malgré l’application de ses partenaires, mais dans un sursaut final il s’engage aux trousses de Fouque pour le gratifier d’une superbe action sur la seconde ficelle.
1 Carmen et retour

 2. Gabin (813) s’engage sitôt que les hommes l’intéressent, se dresse aux planches sur Fouque, Ortiz le tire à lui. Les changements de terrains sont fréquents, pris arrêté il a de la réserve mais l’ambition pour le faire briller manque et les encouragements du disque tardent un peu à retentir.
2 Carmen et retour

 3. Titan (952) donne le ton, calé dans son fief il honore les hommes de quelques engagements remarqués mais il fait l’erreur de se laisser prendre dans la tourmente des blancs avant de se ressaisir pour revenir avec plus de cœur.
1 Carmen

 4. Plein d’allant, Marlou (953) court avec du cœur, s’exprime avec fougue et fait le pas sur les rasets arrêtés pour s’envoyer avec force sur les hommes, le disque joue enfin pour un petit festival d’actions
3 Carmen et retour

 5. Ourasi (034) est un beau banu qui coupe le terrain avec facilité, ses adversaires y réfléchissent à deux fois avant de s’engager dans les duels. Soler part à la huitième avec le ruban, la partie est sérieuse, Bernard prend le pompon à la treizième.

 6. Clan Clan (0133) est un jeune qui a également besoin de parfaire son apprentissage. Félix le prend en main, Ortiz le fait briller sur de belles envolées. Robert brandi son crochet sur un joli geste, la ficelle est là, le public est ravi.
3 Carmen et retour

 7. De la vigueur et du cœur pour Colbert (031) qui monte à la charge, prend la mesure du plan et du peloton avant de faire l’étalage de ses dispositions prometteuses qui méritaient d’être exploitées avec plus d’ardeur.
3 Carmen et retour



                                        ____________




Dimanche 09 avril 2017
Course Elite As Championnat de France, groupe 1, coef 1,5
1ère journée du Muguet d’Or
Beaucaire
Entrée : 3/4
Organisateur : Régie municipale
Président de course : A. Laget
Raseteurs droitiers :V. Marignan, S. Dunan, J. Ciacchini, B. Sanchis, A. Chekhade
Raseteurs gauchers :J. Bouharguane, Y. Zekraoui, M. Favier, F. Allam
Tourneurs : Lopez, Beaujard, Moulin JF, Ull, Cuallado

Fouquet 756 (Laurent) est froid, il a du mal à trouver ses placements et l’énergie nécessaire. Favier le provoque à la Cinquième ce qui déclenche le disque, Chekhade le tire à lui en le bousculant un peu mais cela restera insuffisant.
2 Carmen

Vosgien 588 (Aubanel-Baroncelli) n’est pas facile à cadrer, dans un incessant ballet de va et vient il cherche sa place mais en vain. Aucune implication de valeur, il finit par se perdre définitivement.

Milouin 871 (Ricard) se cale et guette les hommes, prêt pour l’affrontement. Favier s’engage à la troisième, ça part fort, l’arrivée est spectaculaire, mais une mauvaise réception en contre piste fait réintégrer le toril prématurément.

Queyras 632 (Paulin) attend d’être provoqué, il faut aller le chercher dans son terrain pour le voir aller de ‘avant et passer la corne au-delà des planches et devenir un brin audacieux. Les départs se font avec un léger contre temps et le biou finit par mettre de la retenue.
2 Carmen et retour

Absolut 507 (Ricard) ne démarre pas pour rien, Favier vient le titiller et le faire grimper aux tubes,  les duos s’enchainent avec diablerie, Zekraoui emboite le pas, Bouharguane suit, l’émotion renait sur les gradins qui en redemandent.
5 Carmen et retour

Artalet 816 (Laurent) prend l’estribo et enthousiasme Carmen. Calé à la barrière, c’est avec du caractére qu’il réplique aux engagements qui vont à mas, devant le toril c’est un plaisir.
5 Carmen et retour


Jupiter 619 (Laurent) ne tourne pas à l’économie et se dresse avec fierté aux planches. Progressivement il trouve son antre pour évoluer avec intérêt en démarrant avec force au cul des blancs, une belle conclusion !
5 Carmen et retour

 

 

                                  ____________



Samedi 08 avril 2017
Course "Taureaux Jeunes", course de Bienfaisance
St Chaptes
Entrée : 3/4
Organisateur : Comité des Fêtes
Président : Guy Chaneac
Raseteurs droitiers : Auzolle, Douville, Moine
Raseteurs gauchers : Poujol, Ricci, Aliaoui
Tourneurs : Fadil


Une première partie bien animée avec le premier de la manade Fabre Mailhan (0148) qui mesure rapidement la piste et prend ses marques. Le goût et l’anticipation font sa force, voilà un sujet qui ne demande qu’à grandir et c’est fort dommage que le disque ce soit fait aussi discret. Du même élevage s’ensuit le 0105 qui règle promptement son jeu et se cale aux planches. Les engagements vont bon train dans les séries et on peut voir que le sujet connait déjà son métier, ce qui ravit le public qui apprécie tout autant les beaux gestes des hommes (6 Carmen et retour).
La mande du Juge présente son 002 qui met les gaz pour terminer à la planche. Ce numéro fait preuve d’enthousiasme et ne demande  qu’à en découdre avec ses adversaires, ce qui déclenche la réjouissance sur les tribunes (3 Carmen et retour). Le retour d’entracte voit évoluer le 907 de Fabre-Mailhan avec une aisance et un tempérament cocardier, rien ne lui échappe, avec lui les hommes sont dans l’œil du cyclone, pas d’erreur c’est un biou de premier ordre (2 Carmen et retour)
Le juge présente son numéro 138, très réactif aux crochets qui le coiffent et va pousser dans les bois ses partenaires qui s’élancent dans un ballet qui met en valeur ses qualités et sa place en piste.
La devise Fabre Mailhan envoie le 0022, attention chaud devant ! Il vient hardiment sur la troupe, coupe le terrain pour venir de plus en plus fort à l’estribo, là c’est du lourd !
Et pour finir, le 0033 du même élevage, tout aussi percutant que le précédent, avec en prime des envolées de plus en plus spectaculaires comme derrière Auzolle qui se retrouve projeté au troisième rang, du grand frisson pour conclure, un grand bravo à tous !




                                     ___________



Dimanche 26 mars 2017
Course Avenir Espoirs Hors Trophée
Concours de manades
Marguerittes
Entrée : 1/2
Président : C. Privat
Organisateur : C.T La Bouvina
Raseteurs droitiers : Y. Pradier, JH. Oudjit, M. Marquier, Y. Michellier
Raseteurs gauchers : L. Matéo, R. Errik, C. Clarion, D. Maurel
Tourneurs : Lévy, Arnel, Ruiz, Dumas

 1. Uranus (Plo) Un premier avec de la maitrise et de la qualité qui mène rondement son affaire malgré l’empressement collectif sur les attributs. Sur les ficelles il demande à être chargé d’avantage pour finir sur des répliques de bonne facture. 7 Carmen et retour

 2. Tibére (Nicollin) se laisse rapidement déborder, les hommes ont tôt fait de prendre l’ascendant et cinq minutes suffisent pour que les jeux soient faits.

 3. Pétrus (Occitane) Là le ton est rapidement donné, les anticipations ne se font pas attendre. La corne toujours à l’affût dans l’axe du crochet conjugué à l’application des blancs voilà la recette propice à une belle prestation. Pétrus va à mas en piquent les mains qui s’attardent.
4 Carmen et retour

 4. Vetilleur (Plo) se chauffe avent de se prendre au jeu sur de bonnes séries, sa défense semble s’acérer au rythme des rasets. Tout était pourtant bien parti mais une fin de course qui manque d’implication.
4 Carmen et retour

 5. Bayard (Nicollin) reçoit une tornade de crochets avant que la raison ne regagne les esprits après l’appel de son gardian, ce qui permettra à Bayard de se ressaisir pour offrir enfin la prestation que chacun attendait avec en prime la qualité au rendez vous.
6 Carmen et retour

 6. Achille (Occitane) possède un œil des plus averti et s’engage dans les planches avec force après Errik qui remet la même deux minutes plus loin. Sérieux, percutant, Achille donne du fil à retordre à la troupe qui s’active à fournir un bon travail, son sens de la piste et de l’action permettent de conclure cette belle journée par une magistrale envolée sur Marquier.
6 Carmen et retour






                                    _____________




Dimanche 19 mars 2017
Course Avenir Espoirs Hors Trophée Championnat de France
Concours de manades
Trophée André Dupuis
Bouillargues
Entrée : 1/2
Président : B. Mati
Organisateur : C.T La Cléda
Raseteurs droitiers : L. Ameraoui, A. Gautier, F. Martin,
Raseteurs gauchers : L. Garcia, F. Lopez, L. Matéo,
Tourneurs : Kalhed, Ruiz, Lévy


12ème Trophée André Dupuis
Le podium à Martin et Escapaïre

 

 1. Banache (Joncas) enchaine, pousse derrière Garcia pour aller crescendo dans sa prestation. Les séries tombent, les réponses sont vives et le banu ne se laisse pas enfermer. Il affiche une défense correcte mais deviendra plus retord en fin de partie et aura du mal à se caler.
2 Carmen et retour

 2. Panisse (Sylveréal) prend la température avant de faire le pas sur ses partenaires de jeu. Il trouve sa place avec aisance, la tension monte d’un cran, le ton est donné et chacun revoit ses intentions avec plus de modestie. Nul doute que les hommes ont trouvé là un Maitre…..
5 Carmen et retour

 3. Boléro ( Hervas) prend son poste cul à la planche et semble sérieux, mais à la seule condition de jouer à son niveau et à ce jeu-là Martin va exceller, tentant de le faire briller dans des rasets arrêtés  courts où le biou parait plus à l’aise bien que la fin de course soit terne.
5 Carmen et retour

 4. L’escapaïre (Saliérenne) à l’ œil avisé et s’élance dans de belles anticipations, met Lopez en danger et « ferme la porte » aux blancs, là on a passé la vitesse supérieure. Les crochets et les stratégies s’affutent pour affronter ce sujet qui commet la seule erreur de prendre de temps à autre le centre du cercle, ce qui n’empêchera pas de faire basculer le cœur du jury.
1O Carmen et retour

 5. Chardon (Rhône) Inutile de trop le titiller pour qu’il prenne l’estribo, d’un tempérament pour le moin épineux et complexe, il connait la musique et se place avec aisance. Face à la difficulté les esprits s’échauffent et Lopez frôle les cornes une fois de plus, Chardon un sujet sérieux qui rentre son ruban.
4 Carmen et retour

 6. Targueur (Plo) prend ses marques et joue d’envolées et autres sauts en contre piste propre à son registre dont les hommes jouent mais avec une lassitude vite ressentie, ce qui ôtera l’intensité qui aurait pu être apportée par un travail plus soutenu et bénéfique pour le taureau.
3 Carmen et retour

 7. Sisco (Thibaud) désavantagé par la monotonie de fin de journée. La motivation et la fatigue gagnant ses adversaires il n’aura pas reçu un travail qui lui permette d’éclore avec panache mais souhaitons que ce ne soit que partie remise.
Retour






    

    

      














































   
    Bounias de la manade du Rhône
    sur J. Cadenas.









   

    Chardon de la manade du Rhône
    sur J. Bouhargane.

























































   
    Roufian de la manade Lagarde
    sur Z. Katif.





   

    Carabin de la manade Saumade
    sur Y. Zekraoui.











































   
    Roumié de la manade St Antoine
    sur P. Laurier.









   

     Manduelois de la manade Blanc
     sur G. Robert.




















































   
    Aragon de la manade Laurent
    sur V. Félix.











   

    Pou Chiche de la manade St Pierre
    sur C. Clarion.







































   
    Fausto de la manade la Galère
    sur V. Félix.














   

    Fausto de la manade la Galère
    sur T. Castell.


















































   
    St Eloi de la manade Blanc
    sur Y. Pradier.






   

    St Eloi de la manade Blanc
    sur F. Martin.









































   
     Alabréal de la manade la Galère
     sur L. Matéo.












   
    Chardon de la manade du Rhône
    sur T. Castell.










































   
     Vincent de la manade Aubanel-Baroncelli
     sur I. Benafitou.
















   
     Cerbère de la manade Lautier
     sur B. Four.




















































   
    Canesteu de la manade Fabre-Mailhan
    sur R. Guyon.













   

    Perdican de la manade Fabre-Mailhan
    sur A. Charrade.


































   
     Crépuscule de la manade des Baumelles
     sur V. Félix.











   

     Youka de la manade Daumas
    sur O. Laurier.













































   
     Aroujo de la manade Guillierme
     sur J. Aliaga.




   
    Papalino de la manade Chabalier
    sur R. Errik.




   



































   
     Quintus de la manade du Rhône
     sur A. Charrade.







   
    Félibre de la manade Vitou
    sur A. Gautier.
















































   
    Caus de la manade Lautier
    sur G. Montesinos.









   

    Caus de la manade Lautier
    sur D. Maurel.
















































   
    Courejeau de la manade Blatière-Bessac
    sur V. Félix.


   
    Courejeau de la manade Blatière-Bessac
    sur V. Félix.



































   
    Mouflet de la manade Hervas
    sur R. Errik.














   

    Eos de la manade Saumade
    sur J. Aliaga.








































   
     Laos de la manade Cyr
     sur J. Cadenas.


























   
     Attila de la manade Lautier
     sur J.Cadenas.










































   
    Agenor de la manade Gillet
    sur V. Félix.








   
    Néron de la manade Navarro
    sur S. Zbiri.


































   
    Chardon de la manade du Rhône
    sur N.Favier.







   

    Verfeuil de la manade du Joncas
    sur R. Guyon.








































   
    Ursin de la manade Plo
    sur T. Castel.









   
    Ursin de la manade Plo
    sur Z. Katif.







































   
     Triton de la manade Aubanel-Baroncelli
     sur V. Félix.









   

     Boxer de la manade l'Occitane
     sur V. Félix.









































   
    Cicéron de la manade Cuillé
    sur Y. El Mahboub.


   
    Picolo de la manade Cuillé
    sur R. Bruschet.





































   
     Tourtoulen de la manade Saumade
     sur R. Bruschet.




















   
    Aptel de la manade Cuillé
    sur T. Vavaresse.

















































   
    Arrogant de la manade Daumas
    sur J. Bouhargane.













   
    Arrogant de la manade Daumas
    sur J. Cadenas.












































   
    Jappeloup de la manade la Galère
    sur Z. Katif.







   
    Vallespir de la manade Blatière-Bessac
    sur J. Ouffe







































   
    Ahgosis de la manade Plo
    sur R. Fouque.















   
    Ahgosis de la manade Plo
    sur R. Fouque.




































   
    Lozérien de la manade Ricard
    sur A. Charrade.











   
    Chardon de la manade du Rhône
    sur C. Clarion.






































   
    Ruffier de la manade Didelot
    sur G. Robert.











   
    Yuka de la manade Daumas
    sur D. Maurel.




























   
    Homère de la manade Nicollin
    sur R. Gros.









   
    Templier de la manade Ricard
     sur G. Robert.


































   
    lou Guechou de la manade la Galère
    sur J. Aliaga.












   

     Jazz de la manade Hervas
     sur Z. Katif.








   
    Jazz de la manade Hervas
    sur S. Rassir.





























   
    Adurix de la manade Caillan
    sur G. Robert.








   
     Eden de la maande Caillan
  
 





























   
     Folco de la manade Bon
     sur G. Robert.























   
    Greloun de la manade du Cougourlier
    sur V. Félix.





































  
    Vallespir de la manade Blatière-Bessac
     sur S. Rassir.




















   
    Frisé de la manade Ricard
    sur V. Marignan.














































  
    Clan Clan de la manade Laurent
    sur R. Ortiz.

 

 



  
    Marlou de la manade Laurent
    sur E. Bernard.




























   
     n°0105 de la manade Fabre-Mailhan
     sur L. Auzolle.

  
    n°022 de la manade Fabre-Mailhan
    sur L. Auzolle.


























   
     Vetilleur de la manade Plo
     sur C. Clarion.





   
     Achille de la manade Occitane
     sur L. Matéo.




































  
     L'escapaïre de la manade la Saliérenne
     sur L. Matéo.














  
    Panisse de la manade Sylveréal
    sur F. Martin.



     
 
ACCUEIL - COURSE LIBRE - CORRIDA - CLUBS TAURINS - GALERIE - BONS PLANS - BOUTIQUE - CONTACT - LIENS